Putain de SXSW from Austin

Non classé

logoSXSW  Le SXSW, c’est quoi ? C’est un évènement annuel organisé à Austin qui se découpe en 4 festivals : Education, Interactive, Film et Musique. L’évènement « Interactive » dédié au digital et à ses grandes tendances a regroupé 30 000 personnes cette année (record !) et s’apparente au Woodstock des Geeks.

A quelques heures du retour vers la France, je n’ai que cette pensée : « Putain de SXSW ». Pourquoi  ? Parce que le SXSW, c’est une expérience, une immersion dans le futur grâce aux conférences et sessions organisées (parfois 15 sessions en même temps) mais surtout grâce aux gens rencontrés. On a du vous saouler avec tous les Tweets #SXSW, photos et autres statuts « from Austin ». En fait, c’est la première fois que j’ai la sensation d’avoir vécu une expérience de société fluide comme évoquée notamment par Joël de Rosnay (« Surfer la vie ») et Jean-Michel Billaut. La fluidité vient du fait qu’il n’y a aucune rétention d’informations, elle circule librement, partout, tout le temps. La logique de flux exclue la logique de stock et crée de la valeur par la cocréation. Il suffit de voir le nombre de compte-rendus de qualité mis en ligne par les participants et les « gazouillages » pendant les conférences pour s’en convaincre. Faire cet évènement en solitaire est une erreur et c’est surtout matériellement impossible. L’abondance des évènements ne peut être appréhendée par une seule personne. Aussi, instinctivement se mettent en place des MeetUps, des débriefs entre participants par affinité, par nationalité ou par hasard ! J’ai participé tous les soirs à un débrief avec une dizaine de français et c’était toujours un grand moment. Chacun apportait son regard sur les évènements de la journée. Effet waouh garanti. Vous allez me dire « ouais, tu planes, qu’est ce que tu as pris au SXSW ? » RIEN justement, venez et vous comprendrez. En fait, si, on prend quelque chose, on se dope aux nouvelles idées et à l’intelligence collaborative.

SXSW0311_JulieUhrman

Il est désolant de constater qu’aucune institution officielle française ne soit représentée au salon des exposants contrairement à l’Allemagne, la Grande Bretagne, Singapour, L’Argentine, le Canada, la Corée du Sud et d’autres. Niveau entreprise, seul Overblog avait fait le déplacement. C’est peu, d’autant plus que, sur place, les opportunités de business sont bien réelles, ça vibrionne. Espérons que la « French touch » soit mieux représentée l’année prochaine.

Allez, après ce billet pondu en 5 minutes grâce à l’énergie accumulée lors du SXSW, je m’empresse d’appeler un taxi pour prendre mon avion.

Bye bye Austin and thanks for all. See you next year for sure.

Tous les articles du dossier SXSW 2013 :
SXSW Interactive 2013 : Ce que vous avez manqué
Nous avons tué le passé ! (Bruce Sterling)
Les recettes du succès et de la viralité selon BuzzFeed
Extreme Trust – Don Peppers et Martha Rogers vous parlent
La fin du CEO, la nécessité du DEO
Extreme Trust – clin d’oeil pour Henri Kaufman
Putain de SXSW from Austin

Avatar of Emmanuel Fraysse
Author: Emmanuel Fraysse

2 Responses to "Putain de SXSW from Austin"

  1. Lucile Reynard
    Lucile Reynard 5 années ago .Répondre

    et je note qu’en plus c’est une femme qui est au centre des notes que tu as choisi pour illustrer le billet… ce serait si différent des autres confs tech à travers le monde ?

Poster un commentaire